jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Plus / France-Actu / Amnesty dénonce l’acharnement judiciaire de la France contre les manifestants
Logo d'Amnesty International.
Logo d'Amnesty International.

Amnesty dénonce l’acharnement judiciaire de la France contre les manifestants

Dans un rapport accablant, publié ce mardi, Amnesty International dénonce un système destiné à « réprimer » des personnes qui, souvent, n’ont pas commis d’infractions.

En 2018 et 2019, plus de 40 000 personnes ont été condamnées pour divers infractions et délits « sur la base de lois vagues », fréquemment « utilisées pour restreindre illégalement les droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’expression », affirme Amnesty International, dans un rapport publié mardi 29 septembre.

L’ONG documente sur 56 pages des dizaines de cas de manifestants pacifiques « arrêtés arbitrairement » et « victimes d’acharnement judiciaire », selon Amnesty, pendant la période de mobilisation populaire des Gilets jaunes et contre la réforme des retraites.

Source: médias français