mardi 20 février 2018
Accueil / A la Une / L’onde de choc venue de Wall Street gagne les marchés européens: Sommes-nous à la veille d’un crash boursier?
1093130-wall-street-plonge-a-la-mi-seance

L’onde de choc venue de Wall Street gagne les marchés européens: Sommes-nous à la veille d’un crash boursier?

L’onde de choc venue des États-Unis, où Wall Street a plongé de façon spectaculaire lundi soir, a gagné les marchés européens ce mardi matin après avoir déjà emporté les places asiatiques.

A l’ouverture en Europe, la baisse ne laissait aucune doute: -3,43% à la Bourse de Paris, -3,5% à Londres, -3,58% à Francfort, -3,3% à Madrid, -3,6% à Amsterdam. « L’Europe se retrouve face à une vague rouge après le bain de sang sur les marchés américains » et ce « moins de deux semaines après un sommet historique » atteint par Wall Street, souligne Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

La question que tout le monde se posait mardi en Europe, c’est si la baisse ne faisait que commencer ou s’il s’agissait d’un accès de faiblesse passager.

Selon les experts de Mirabaud Securities Genève, « la séance d’aujourd’hui sera extrêmement importante (peut-être la plus importante depuis le début de l’année), car elle va tester les nerfs des investisseurs et confirmer (ou non) si nous sommes rentrés » dans une phase de baisse du marché, « ce que nous ne pensons pas ».

« Jusqu’où la baisse? », s’interrogent également les analystes d’Aurel BGC. S’ils estiment que « la baisse pourrait durer encore un peu d’ici la fin de la semaine », ils jugent néanmoins que « les liquidités sont également abondantes et les investisseurs devraient rapidement juger que cette baisse est davantage saine que malsaine », ouvrant la voie à une stabilisation. « Évidemment, si de nouveaux signes tendent à confirmer que l’inflation accélère réellement aux États-Unis, la volatilité pourrait rester durablement plus forte », complètent-il.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *