lundi 19 février 2018
Accueil / Plus / Communiqués de Presse / Condor participe au forum économique algéro-jordanien
logo condor fond blanc

Condor participe au forum économique algéro-jordanien

Condor, leader algérien des produits électroniques et technologiques annonce sa participation au forum économique algéro-jordanien, en marge de la Commission Mixte algéro-jordanienne prévue ce mardi 16 janvier 2018 à l’hôtel Aurassi d’Alger.

Ce forum sera l’occasion pour examiner des possibilités de partenariats industriels et commerciaux avec les opérateurs économiques jordaniens, notamment suite à la création d’un Conseil d’Affaires algéro-jordanien en septembre 2017 qui a pour objectif d’assurer le suivi des joint-ventures entre les entreprises des deux pays.

Une importante délégation d’hommes d’affaires jordaniens conduite par le Président de la Chambre de Commerce de Jordanie et la Chambre d’Industrie de Jordanie se réunira avec les opérateurs économiques algériens en marge de ce forum.

Avec un taux de croissance de près de 54 % du Chiffre d’Affaire de 2014 à 2015 ; en 2016, Condor se place en position de leader sur le marché de l’électronique, du multimédias et de l’électroménager en Algérie.

Dans son déploiement sur le continent africain et dans une stratégie axée en grande partie sur l’Afrique et le Maghreb, Condor marque le début de son expansion en 2016 par la pénétration du marché Mauritanien. En partenariat avec un distributeur local, l’acteur économique régional a lancé son premier Showroom au-delà des frontières algériennes le 18 novembre 2016, un choix judicieux, la Mauritanie étant la jonction du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest.

Par ailleurs, les produits Condor sont aujourd’hui présents dans plusieurs pays africains, notamment le Mali, la Tanzanie et le Benin, une nouvelle ouverture de showroom est prévue au Sénégal à la fin de la semaine en cours.

Condor Electronics exprime de grandes ambitions avec un objectif de 50% de chiffre d’affaire en provenance des exportations en 2022, trouvant dans les marchés extérieurs la même reconnaissance que celle acquise sur le marché algérien.