lundi 22 janvier 2018
Accueil / A la Une / Mort d’un ressortissant algérien en Espagne et de 2 autres en France: le parquet algérien ouvre une enquête
Justice-marteau

Mort d’un ressortissant algérien en Espagne et de 2 autres en France: le parquet algérien ouvre une enquête

Le ministre de la Justice, garde des sceaux, Tayeb Louh, a affirmé ce jeudi que le parquet algérien avait ouvert une enquête pour élucider les circonstances de la mort suspecte d’un ressortissant algérien en Espagne et de deux autres en France. « Le parquet algérien a ouvert une enquête afin d’élucider les circonstances de la mort suspecte d’un ressortissant algérien en Espagne, conformément à l’article 588 du code de procédure pénal de 2015, a indiqué M. Louh lors d’une séance plénière au Conseil de la nation, consacrée aux questions orales.

« Les autorités espagnoles ont enquêté sur les circonstances mystérieuses de la mort d’un ressortissant algérien en Espagne », a-t-il poursuivi, ajoutant que « l’Algérie a ouvert à son tour une enquête sur l’affaire, en vertu du code de procédure pénal ».

Concernant les deux citoyens algériens assassinés dans des circonstances suspectes en France, le ministre a souligné que « le parquet a ouvert une enquête conformément au code de procédure pénal, rappelant que l’Algérie est liée avec la France par une convention dans le domaine pénal « un des résultats positifs des réformes du président de la République visant à préserver la dignité du citoyen algérien ».

Le ministre a indiqué par ailleurs que « l’enquête est toujours en cours » sur la mort du petit Ramzi à Douaouda (Tipasa), ajoutant qu’un ordre a été donné pour effectuer une autopsie et des analyses dans des laboratoires spécialisés pour connaître les tenants et aboutissants de ce drame.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *