lundi 18 décembre 2017
Accueil / A la Une / L’OCDE dénonce: les étudiants algériens en France ne bénéficient pas de facilités de séjour
lycees

L’OCDE dénonce: les étudiants algériens en France ne bénéficient pas de facilités de séjour

Ls étudiants algériens en France ne bénéficient pas de facilités de séjour et de maintien sur le territoire, indique lundi un rapport de l’Organisation de la coopération et du développement économiques (OCDE), recommandant l’ajustement de l’accord bilatéral de 1968.
Il fait observer que « malgré ces désavantages, le taux de maintien au séjour des anciens étudiants algériens après sept ans de séjour, figure parmi les plus élevés (53 % pour la cohorte 2002, 44 % pour la cohorte 2008) et devrait progresser d’après les données sur quatre ans de la cohorte 2011 ».
Le rapport précise également que les trois quarts des anciens étudiants algériens ayant changé de statut le font vers un « motif familial », relevant que « l’accès à des titres très qualifiés reste toujours aussi minoritaire ».
APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *