jeudi 23 novembre 2017
Accueil / A la Une / Entrepreneuriat féminin et développement économique se conjuguent au pluriel
23379958_1681286801911154_784841890729982414_n

Entrepreneuriat féminin et développement économique se conjuguent au pluriel

Par Hafid Azouz

Le Conseil des Femmes d’Affaires Arabes, réunit hier à Alger, a débattu du rôle des femmes d’Affaires arabes dans le développement économique.

Cette rencontre a été rehaussée par la présence de la présidente du Conseil des femmes d’affaires arabes, Cheikha Hessa Saad Abdalallah Al Salem Al Sabah, qui a souligné que la présence de la femme dans le monde du  travail, « dénote de l’essor économique du pays », soulignant que la prochaine étape est celle de la « créativité et nécessite de nouveaux moyens de développement.

Pour Nadia Habes, présidente du Réseau algérien des femmes d’affaires (RAFA), les efforts déployés par la femme algérienne en particulier et la femme arabe, en général, dans le domaine des affaires, démontrent la place de la femme arabe dans la sphère  socio-économique des sociétés arabes. Toutefois, selon elle,  » la promotion de la femme doit impérativement être encadré et accompagné de lois claires qui la protège ».

Kabouya Aida, Présidente de la Commission Femme Chefs d’Entreprise au FCE, s’est, quant à elle, félicité de l’évolution significative de la création d’entreprises par l’élément féminin en Algérie, entre 2015 et 2017, « L’Algérie compte, selon elle, plus de 141 000 femmes d’affaires, contre plus de 116 000 femmes fin 2012, soit une hausse de 23% », a-t-elle précisé, ajoutant que « sur les 12,2 de la population active, les femmes représentent 2 millions 17%, sachant que 70% des nouveaux diplômés sont des femmes et 60% des emplois du secteur public sont occupés par des femmes », en rappelant que « en 2017, le nombre de femmes chefs d’entreprises est de 153.010 ».

 

 

Quant à Abderrahmane Benkhalfa, ancien ministre des Finances, il est revenu sur le rôle des femmes dans les différents secteurs économiques, notamment dans la finance, la banque et les TIC, où « elles ont acquis durant ces dernières années la maîtrise dans le management et le pilotage des projets ».

H.A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *