samedi 25 novembre 2017
Accueil / Actualités / 17 octobre 1961: un rassemblement à Paris dénonce les crimes d’Etat de la France
Photo APS
Photo APS

17 octobre 1961: un rassemblement à Paris dénonce les crimes d’Etat de la France

Plus de deux cents personnes ont dénoncé, ce mardi en fin d’après-midi dans un rassemblement à Paris, les crimes d’Etat commis par la France, exigeant une reconnaissance de sa responsabilité dans les massacres, et l’internement arbitraire d’Algériens durant la Guerre de libération, rapporte l’agence officielle.

Réunis à l’occasion de la commémoration des massacres du 17 octobre 1961, sur le pont Saint-Michel, où des dizaines d’Algériens ont été jetés dans la Seine par la police française, les manifestants, universitaires, historiens, militants des droits de l’homme, membres associatifs, syndicalistes, élus locaux et des membres de la communauté algérienne ont  réclamé « vérité et justice sur les tueries d’Algériens venus exprimer pacifiquement leur refus au couvre-feu qui leur était imposé ».

Les intervenants lors de ce rassemblement ont rappelé que les manifestants algériens défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

A cet effet, ils ont demandé d’ériger une nouvelle stèle visible à « la mémoire des victimes de l’irréparable ».