dimanche 19 novembre 2017
Accueil / A la Une / Affaire Djezzy: Sawiris introduit un recours qui n’a aucune chance d’aboutir
Sawiris-e1374074236585

Affaire Djezzy: Sawiris introduit un recours qui n’a aucune chance d’aboutir

Par Nadéra Meraghni

Après avoir perdu, en juin dernier, son procès en arbitrage international contre l’Algérie, l’homme d’affaires égyptien Naguib Sawiris, ancien propriétaire de Djezzy, opérateur privé de téléphonie, aujourd’hui détenu à 51 % par l’État algérien, introduit un recours.

Pour rappel, en octobre 2012, Sawiris avait porté plainte contre l’Algérie, lui réclamant 4 milliards de dollars de dommages et intérêts au motif qu’elle aurait empêché la vente de Djezzy à des investisseurs étrangers. Ainsi, après plus de quatre années de procédure, le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi) a débouté le milliardaire et condamné sa société, Orascom TMTI, à rembourser à l’Algérie la moitié des frais et honoraires d’avocats, qui s’élèvent à plus de 6 millions de dollars.

Selon de nombreux observateurs, la démarche de Sawiris  » n’a quasi aucune chance d’aboutir ».

N.M