jeudi 23 novembre 2017
Accueil / A la Une / Le gouvernement renonce à taxer les Algériens qui se rendent à l’étranger
Aérogare international d'Alger-Houari Boumedienne
Aérogare international d'Alger-Houari Boumedienne

Le gouvernement renonce à taxer les Algériens qui se rendent à l’étranger

Le gouvernement n’envisage pas d’imposer une taxe pour les Algériens qui se rendent à l’étranger, a affirmé mercredi à Alger le Premier ministre, Ahmed Ouyahia dans ses réponses aux interrogations soulevées par les membres du Conseil de la nation lors du débat sur le Plan d’action du gouvernement.

« Je profite de l’occasion pour préciser que le gouvernement n’envisage pas  de taxe sur les Algériens qui se rendent à l’étranger », a déclaré M.  Ouyahia lors d’une séance plénière présidée par Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation en présence des membres du gouvernement.

Dans le même sillage, le Premier ministre a rappelé que l’Etat avait  accordé d' »importants avantages » au secteur du tourisme depuis 2009,  citant, entre autres, l’exonération sur une durée de 10 ans de l’IBS (impôt  sur le bénéfice des sociétés) ou sur la TAP (taxe sur l’activité  professionnelle).