jeudi 27 juillet 2017
Accueil / A la Une / un Franco-Turc nouveau président du Conseil Français du Culte Musulman
Ahmet Ogras.
Ahmet Ogras.

un Franco-Turc nouveau président du Conseil Français du Culte Musulman

Ahmet Ogras, un Franco-Turc de 46 ans, est officiellement depuis mercredi soir le nouveau président du Conseil français du culte musulman (CFCM), en remplacement du Franco-Marocain Anouar Kbibech. Ce chef d’entreprise, à la tête d’une agence de voyages spécialiste de la Turquie (Afra Voyages), prend la présidence du CFCM pour deux ans conformément au principe de présidence tournante adopté lors de la réforme des statuts de l’institution 2013.

Le prochain président sera un Franco-Turc, Ahmet Ogras, qu’on dit proche du président turc, Recep Tayyip Edorgan, du fait que leurs épouses son cousines, est considéré comme un nouveau venu dans l’islam turc en France, si l’on croit des indiscrétions livrées à la presse par un responsable du ministère de l’Intérieur. Même si sa nomination est quelque peu redoutée en France, en raison de ses accointances  avec le pouvoir turc, Ahmet Ogras veut donner, à travers sa présidence du CFCM, une certaine visibilité de l’islam en France dominé  principalement par les Maghrébins.

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques, (INSEE), le nombre de Turcs était en 2013 de plus de 216 000 (dont environ 102 000 femmes), c’est-à-dire 5 % de l’ensemble des étrangers vivant en France, mais selon les chiffres communiqués par les consulats turcs de France ils comptent un peu plus de 611 000 Turcs et Franco-Turcs et environ 800 000 avec les personnes en situation irrégulière.

Pour rappel, la communauté turque a commencé véritablement à s’installer en France vers la fin des années 1960, à la faveur d’un accord signé le 8 avril 1965 par la France et la Turquie relatif au recrutement de travailleurs turcs à destination de la France. Le nouveau président du CFCM a indiqué « vouloir professionnaliser » le CFCM, créé en 2003 après des décennies de tâtonnements, considéré comme une  coquille vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *