jeudi 25 mai 2017
Accueil / A la Une / BTPH: un échéancier de paiement des arriérés fiscaux en faveur des entreprises en difficulté
btph

BTPH: un échéancier de paiement des arriérés fiscaux en faveur des entreprises en difficulté

Les entreprises activant dans le domaine du BTPH,  confrontées à des problèmes financiers en raison de la baisse de la  commande publique, ont bénéficié d’un échéancier pour le paiement de leurs  arriérés fiscaux et des cotisations sociales, ainsi que de l’annulation des  pénalités de retard des projets, a indiqué jeudi le vice-président de  l’Association nationale des sociétés algériennes (ANSA), Nabil Hedjazi.

« Une instruction a été donnée par la Premier ministre au ministre des  Finances et celui du Travail, permettant l’établissement d’un échéancier en  faveur des entreprises activant dans le domaine du BTPH pour le paiement de  leurs arriérés fiscaux et ceux des cotisations de la sécurité sociale », a affirmé M. Hedjazi sur les ondes de la radio nationale. M. Hedjazi a souligné que la décision avait été prise à l’issue d’une  rencontre entre les représentants de ces entreprises avec le Premier  ministre, Abdelmalek Sellal, tenue le 26 avril dernier, durant laquelle une  liste de propositions a été remise aux pouvoirs publics pour prendre en  charges les problèmes et les préoccupations des opérateurs dans ce domaine.

Estimant que 60% des 3.500 entreprises de BTPH en Algérie, soit près de  2.100 sociétés, sont confrontées à un « sérieux problème » de financement, il  a ajouté que les entreprises avaient également trouvé un terrain d’entente  avec les walis pour l’annulation des pénalités de retard des projets et la  prorogation des délais de réalisation pour « améliorer des conditions de  travail des entreprises et la sauvegarde d’un million d’emplois qui sont  menacés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *