jeudi 14 décembre 2017
Accueil / International / Le Conseil de sécurité désavoue le Maroc sur El Guerguerat
conseil-de-securite

Le Conseil de sécurité désavoue le Maroc sur El Guerguerat

Le Conseil de sécurité a  affirmé vendredi soir que les activités menées par le Maroc dans la zone  tampon d’El Guergarat sont contraires à l’esprit du cessez-le-feu de 1991,  soulignant que l’ONU devrait s’engager à explorer les moyens de résoudre  les questions qui étaient à l’origine de cette crise.

Dans sa résolution prorogeant le mandat de la Minurso d’une année, le  Conseil de sécurité a estimé que la crise intervenue récemment dans la zone  d’El Guerguerat « soulève des questions fondamentales liées au cessez-le-feu  et aux accords connexes et engage le secrétaire général à explorer les  moyens de les résoudre ».

Il est important de souligner que la crise d’El Guerguerat impose de  trouver une solution qui aille au-delà d’un simple enregistrement des  violations de l’accord de cessez-le-feu.

« La solution doit identifier les causes réelles qui étaient à l’origine de  cette crise et situer les responsabilités », ont estimé plusieurs membres du  Conseil de sécurité, lors des discussions sur cette résolution.