dimanche 20 août 2017
Accueil / Actualités / La prévalence de la dépression en augmentation en Algérie
symptome-depression-angoisse-stress-vaincre

La prévalence de la dépression en augmentation en Algérie

La dépression est l’une des pathologies mentales dont la prévalence est en augmentation dans la société algérienne, ont indiqué ce dimanche des spécialistes. Lors d’une rencontre sur la santé mentale organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la santé à l’établissement hospitalier spécialisé en psychiatrie (EHS) d’Oued Aïssi (Tizi Ouzou), le psychiatre Abdelkrim Messaoudi  a expliqué que cette maladie était l’une des atteintes mentales les plus fréquentes dans la société aux côtés des troubles de l’humeur et la schizophrénie.

Le communicant a expliqué que les différents troubles mentaux, notamment la dépression, font l’objet d’un sous-diagnostic ou d’un diagnostic tardif qui est à l’origine de retard dans la prise en charge et par conséquent de  l’apparition des complications chez les patients.

Une fois à un stade avancé de la maladie, les personnes atteintes, et en dépit de l’administration des traitements, sont de plus en plus nombreuses à adopter des conduites suicidaires, a-t-il affirmé.

Pr. Messaoudi a indiqué, dans ce sillage, que la prévalence de suicide est de 15 cas pour 100.000 habitants, d’où la nécessité de renforcer les moyens de dépistage précoce des maladies mentales qui constitue l’un des moyens de lutte contre le suicide dans la société.

« Nous insistons sur le rôle du médecin généraliste dans l’établissement du diagnostic de la dépression chez les différentes catégories d’âge avant que des complications apparaissent. Pour cela, ces praticiens devront subir des  cycles de formation pour mieux connaître ces affections et leur symptomatologie et orienter de ce fait les malades vers des structures spécialisée , a-t-il soutenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *