dimanche 22 octobre 2017
Accueil / A la Une / La Badr élargit ses prestations de e-banking
Online-banking

La Badr élargit ses prestations de e-banking

La Banque de l’agriculture et du développement  rural (Badr) a lancé ce jeudi son nouveau système informatique qui  permet de rendre les services e-banking beaucoup plus performants avec  notamment la possibilité d’effectuer plus de transactions en ligne et  d’obtenir des services monétiques dans toutes les agences. Baptisé  » Badr-imtiaz, ce nouveau système lancé au niveau de l’Agence Badr  de Cheraga, comme agence pilote, permet aux clients de la banque  d’effectuer leurs opérations et transactions bancaires à distance et en  temps réel avec davantage de sécurité.

Outre la possibilité pour les clients de faire leurs transactions au  niveau de toutes les agence de la Badr, ce système permet de faire  pratiquement toutes les opérations et transactions en ligne, a déclaré   P-dg de la Badr M. Boualem Djebbar. La cérémonie de lancement de ce système s’est déroulée en présence du  ministre des Finances Hadji Babaammi et du ministre délégué chargé de  l’Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers,  Mouatassam Boudiaf.

Ces services seront accessibles dans les quelques mois à venir pour tous  les clients de la Badr dont le nombre dépasse les 3 millions, a expliqué M.  Djebbar. Le même responsable a souligné aussi que « Badr-imtiaz » est « un grand pas »  vers la dématérialisation totale des transactions bancaires et traduit la  volonté des pouvoirs publics  d’adapter le système bancaire national aux  standards internationaux.

Interrogé par ailleurs sur le service du e-paiement, M. Djebbar qui est  également président de l’Association des banques et établissements  financiers (Abef) a indiqué qu’environ  28.000 opérations de e-paiement ont  été effectuées depuis le lancement de ce service en octobre dernier.

Le ministre des Finances a relevé pour sa part l’importance des campagnes  de sensibilisation pour vulgariser ce nouveau système auprès des clients de  la banque. Il a également mis l’accent sur le renforcement de la formation dans le  domaine des technologies numériques car il s’agit, souligne-t-il, d' »un  instrument incontournable dans le processus de modernisation et la  numérisation des systèmes financiers ».