mercredi 28 juin 2017
Accueil / A la Une / Sonatrach: réduction de 8% du taux de torchage dans les installations industrielles en 2016
Champ de pétrole en Algérie
Champ de pétrole en Algérie

Sonatrach: réduction de 8% du taux de torchage dans les installations industrielles en 2016

Sonatrach a réduit à 8% le taux de torchage dans  ses installations industrielles en 2016 par rapport à 2015, a-t-on appris  ce mardi à Oran, du vice président de l’exploration et de la production auprès de  ce groupe énergétique algérien. « Nous avons réduit considérablement le taux de torchage dans les  installations industrielles de Sonatrach ces dernières années, dans le cadre  de la modernisation du groupe, de l’efficience économique et de la protection  de l’environnement », a souligné Salah Mekmouche, dans une déclaration à l’APS  en marge de la 7ème édition de la Conférence-salon internationale sur  l’industrie pétrolière et gazière (NAPEC 2017).

« Cette réduction nous permet de récupérer entre 3 et 4 milliards de mètres  cubes de gaz, qui devait être torché », a fait savoir le responsable, notant  que ce gaz récupéré, à travers un process mis en place, et destiné à la vente. « Depuis les années 80 à ce jour, nous avons réduit le taux de torchage à  hauteur de 60% », a-t-il ajouté soulignant que le groupe Sonatrach est engagé  dans l’objectif de torcher 0 mètre cube de gaz à l’horizon 2030.

Les débats du panel de discussion de la première journée de la  conférence-salon (NAPEC 2017), qui se tient du 21 au 24 mars au Centre de  conventions d’Oran (CCO), ont mis l’accent sur les différentes mesures prises  par Sonatrach visant la protection de l’environnement, dans le cadre des  programmes de développement de la filière hygiène, santé et environnement  (HSE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *