dimanche 22 octobre 2017
Accueil / A la Une / Début demain de l’opération d’octroi des licences d’importation: Tebboune veut supprimer « les importateurs opportunistes »
Abdelmadjid Tebboune, ministre du Commerce par intérim.
Abdelmadjid Tebboune, ministre du Commerce par intérim.

Début demain de l’opération d’octroi des licences d’importation: Tebboune veut supprimer « les importateurs opportunistes »

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune a fait état, ce samedi, du lancement graduel à partir de dimanche (demain) de l’opération d’octroi des licences d’importation des différents produits soumis aux quotas. L’octroi des licences d’importation débutera demain (dimanche) pour se poursuivre graduellement et concernera les différents produits soumis au régime des quotas, a déclaré le ministre qui assistait à la dernière opération de « coulage de béton » au minaret de la grande Mosquée d’Alger.

A cette occasion, le ministre a réaffirmé que le gouvernement n’a pas interdit et ne compte pas interdire l’importation, ni de produits essentiels ni de luxe, il faut juste, a-t-il dit, définir les besoins pour mettre un terme au gaspillage. M. Tebboune a mis l’accent, dans ce sens, sur l’importance de la transparence et sur le respect de la loi par l’ensemble des opérateurs et intervenants dans le domaine du commerce extérieur. Il a ajouté que le ministère du Commerce a transmis aux service du Premier ministre pour publication au journal officiel un premier cahier de charges précisant les nouvelles mesures en matière d’importation.

Estimant « insensé de continuer à importer de la mayonnaise, de la moutarde et le Ketchup pour une facture annuelle de prés de 200 millions de dollars ainsi que des « voitures ferrailles » qui ne répondent à aucune spécification, M. Tebboune a indiqué que de « tels montants devraient être consacrés aux priorités du développement, notamment la construction de logements, d’écoles ou de centres de santé ».

Concernant le lancement dés dimanche des licences d’importation, le ministre a précisé que le quota d’importation de la banane a été fixé 90.000 tonnes pour le premier semestre de l’année en cours. « Nous octroierons dés le début de cette semaine des licences d’importation d’un contingent quantitatif de 90.000 tonnes de banane pour le premier semestre et s’il y a lieu d’augmenter ce volume nous le ferons par ponction sur le quota du deuxième semestre », a déclaré M. Tebboune.

Affirmant que l’Etat encouragera les importateurs qui disposent de moyens nécessaires de stockage et de froid car il créeront des postes de travail, M. Tebboune a indiqué que nombreux sont ces exportateurs et l’Etat ne les empêchent pas d’importer à la seule condition de respecter le cahiers de charges et les quotas fixés.

« Nous ne pouvons pas mettre ces importateurs, réguliers et qualifiés, sur le même pied d’égalité que les importateurs opportunistes, qui importent des containers de banane pour les commercialiser au niveau des ports avant même le déchargement », a ajouté le ministre.