samedi 23 septembre 2017
Accueil / International / Espagne: la Ceas-sahara dénonce l’illégalité du procès des prisonniers sahraouis de Gdeim Izik
a5b57ced4325884e9a75e2aaf008568f_XL

Espagne: la Ceas-sahara dénonce l’illégalité du procès des prisonniers sahraouis de Gdeim Izik

La Coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui (Ceas-sahara) a dénoncé jeudi l’illégalité du procès des prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik qui doit se tenir le 13 mars courant, exigeant leur « libération immédiate et inconditionnelle. »

La Ceas-sahara qui compte organiser lundi prochain en fin d’après midi une manifestation devant l’ambassade du Maroc à Madrid, a dans un communiqué dont une copie a été transmise à l’APS, dénoncé « l’illégalité de ce procès » qui a fait l’objet de plusieurs reports et la passivité et la complicité du Conseil de sécurité de l’ONU devant la violation des droits de l’Homme commise par l’occupant marocain sur les Sahraouis vivant dans les territoires occupés ».

Le 13 mars, a-t-on ajouté « les amis du peuple sahraoui manifesteront devant l’ambassade marocaine à Madrid et dans plus de 15 villes espagnoles pour dénoncer la tenue de ce procès » dont sont victimes 24 Sahraouis arrêtés et emprisonnés arbitrairement depuis 2010, après le démantèlement par la violence du camp de la dignité (camp de Gdeim Izik) par les forces marocaines.

Après des décennies d’occupation brutale par le Maroc, ajoute la même source « les droits les plus élémentaires du peuple sahraoui continuent d’être violés et ce procès en est une preuve ». D’ailleurs poursuit-on, « ce procès a été dénoncé par des observateurs internationaux et des organisations de défense des droits de l’Homme qui ont signalé les irrégularités et le manque de garanties procédurales ».

La Ceas-sahara rappelle en outre que le récent arrêt de la justice de l’Union européen a bien spécifié que « le Maroc n’a aucune souveraineté sur le Sahara occidental, d’où l’illégalité de ce procès durant lequel on va juger des citoyens sahraouis sur quelque chose qui a eu lieu en dehors du territoire marocain ».