jeudi 19 octobre 2017
Accueil / Plus / Communiqués de Presse / Les nouvelles technologies se mettent au service de l’enseignement supérieur algérien
Université algérienne
Université algérienne

Les nouvelles technologies se mettent au service de l’enseignement supérieur algérien

Le recours à des outils d’apprentissage électroniques et d’enseignement télévisuel devrait contribuer à remédier à certains des problèmes de capacité qui freinent depuis des années le développement du secteur de l’enseignement supérieur en Algérie, en améliorant l’accès aux programmes et en facilitant l’apprentissage à distance.

En décembre dernier, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a annoncé le lancement d’un programme pilote de master à distance qui sera proposé dans cinq universités. Les établissements participant à cette initiative – l’Université d’Alger 1 et 3, l’Université de Blida 2, l’Université de Constantine 1 et l’Université d’Oran – prépareront chacun à un diplôme de formation spécialisée afin de répondre aux besoins actuels du marché du travail local.

L’Université d’Alger 3 proposera par exemple une formation en comptabilité afin de satisfaire l’importante demande de la capitale pour des personnes qualifiées dans ce domaine, tandis que l’offre de formation de l’Université de Constantine 1 comprendra un master en administration locale, répondant ainsi à l’annonce du gouvernement d’un projet de mise en place de services d’e-administration et d’e-gouvernement local.

En adoptant ces nouvelles technologies, l’Algérie assigne un rôle moteur aux secteurs de l’éducation et de la recherche dans le cadre de la promotion d’une économie de la connaissance. Une vaste réforme du secteur viendra en outre appuyer la stratégie du gouvernement.