lundi 25 septembre 2017
Accueil / Plus / Communiqués de Presse / GE sponsorise la conférence « Africa Renewable Energy & Power Infrastructure » et souligne son soutien au plan de développement des énergies renouvelables en Algérie
general_electric_logo-svg

GE sponsorise la conférence « Africa Renewable Energy & Power Infrastructure » et souligne son soutien au plan de développement des énergies renouvelables en Algérie

General Electric (GE) souligne son soutien au plan national de développement des énergies renouvelables lors de la conférence Africa Renewable Energy & Power Infrastructure, qui s’est tenue aujourd’hui à l’hôtel Sofitel, Alger. En tant que sponsor principal de la conférence, GE a participé à deux panels rendant compte du potentiel solaire, éolien et hydraulique de l’Algérie, et a présenté ses solutions et technologies dans les énergies renouvelables.

 

  1. Touffik Fredj, Président Directeur Général de GE Afrique du Nord-Ouest, a déclaré en marge de l’événement : « Fort d’une présence de plus de 40 ans, GE a toujours été un partenaire de l’Algérie dans sa stratégie de développement du secteur énergétique. Le pays est fortement engagé dans la transition énergétique et dans l’intégration des énergies renouvelables dans son mix. Nous sommes heureux de voir cette transition se réaliser et ainsi renforcer notre engagement dans le soutien au plan ambitieux de développement des énergies renouvelables fixé par le gouvernement ».

 

Le programme du gouvernement actualisé consiste à installer une puissance d’origine renouvelable de l’ordre de 22.000 MW à l’horizon 2030 pour le marché national, dont 10.000 MW pourraient être dédiés à l’exportation. Le volume de gaz naturel épargné par ces 22.000 MW en renouvelables atteindra environ 300 milliards m3, équivalant à 8 fois la consommation nationale de l’année 2014. Le programme s’accompagne d’une stratégie industrielle dont l’objectif est d’atteindre un taux d’intégration de 50% en 2020, et de plus de 80% en 2030.

 

L’Algérie dispose d’une capacité éolienne très importante estimée à 35 TWH par an, compte tenu de la taille du pays.  En effet, le Nord méditerranéen est caractérisé par un littoral de 1200 km et un relief montagneux qui présente des microclimats, ce qui lui donne un fort potentiel dans le développement de l’énergie éolienne.

 

En plus d’un fort potentiel éolien, l’Algérie possède le champ solaire le plus important au monde et la capacité la plus importante de tout le bassin méditerranéen, avec un territoire composé à 86% du désert saharien, 2000 heures d’ensoleillement annuel moyen. L’énergie générée par le solaire représenterait 5000 fois la consommation algérienne en électricité.

 

La demande en électricité est en constante augmentation dans le pays, on compte 7% d’augmentation entre 2014 et 2015 atteignant 65,4 TWh. Alors qu’un tiers de l’électricité dans le monde est déjà produite avec des équipements GE, l’entreprise estime avoir plus de marges de progrès dans le domaine des renouvelables. En effet, GE possède une expertise globale, l’une des offres en énergies renouvelables la plus vaste de l’industrie, et est un des leaders sur le marché de l’énergie hydroélectrique. GE est également actif sur l’ensemble du cycle de vie des projets dans les énergies renouvelables à travers ses offres de services, ses structures de financement et ses solutions industrielles numériques.