dimanche 19 novembre 2017
Accueil / A la Une / Les propos de Macron sur la colonisation suscitent une polémique en France
Emmanuel Macron, président de la République française.
Emmanuel Macron, président de la République française.

Les propos de Macron sur la colonisation suscitent une polémique en France

Par Latifa Benamara

Les propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation française ont suscité une vive polémique en France. Pour rappel, le candidat à l’élection présidentielle française avait qualifié, lors de son passage dans une émission d’Echorouk News, la colonisation française en Algérie de « crime contre l’humanité ».« La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes », a-t-il souligné au journaliste d’Echorouk News. Des propos qui ont suscité un tollé dans la classe politique française , notamment dans la droite et l’extrême-droite.

L’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a dénoncé ce qu’il considère comme une manœuvre du candidat Macron. «Opposer les Français, ressortir ces histoires pour diviser, pour remobiliser, je vois bien les soucis électoraux qu’il y a derrière tout ça. Ce n’est pas digne d’un chef d’Etat d’aller agiter des cicatrices qui sont encore très douloureuses», a-t-il dit sur BFMTV.

Aussi,  le candidat officiel de la droite et du centre, François Fillon, empêtré dans des affaires judiciaires, n’a pas manqué d’attaquer l’ancien locataire de Bercy. «Cette détestation de notre histoire, cette repentance permanente est indigne d’un candidat à la présidence de la République », a-t-il indiqué. Au Front national, Marion Maréchal-Le Pen a caricaturé Emmanuel Macron en candidat «de la repentance».

L.B