vendredi 26 mai 2017
Accueil / A la Une / Siemens Algérie met le cap sur la numérisation
Farouk Benabdoun, DG de Siemens Algérie (06/02/2017)-copyright LNA
Farouk Benabdoun, DG de Siemens Algérie (06/02/2017)-copyright LNA

Siemens Algérie met le cap sur la numérisation

Par Hafid Azouz

A l’occasion de la présentation de son rapport « Business to Society », ce lundi (6 février) à Alger, les responsables du groupe Siemens ont dévoilé les grands axes de leur stratégie en Algérie. Ce rapport a permis d’identifier six piliers fondamentaux que sont: la dynamisation de l’économie, l’emploi et des compétences, la protection de l’environnement, la qualité de vie, la productivité et l’innovation, enfin, la transformation de la société.

Selon Farouk Benabdoun, DG de Siemens Algérie, durant 55 ans de présence en Algérie, Siemens « a contribué au bien-être économique et social de l’Algérie et continuera à le faire dans les prochaines années ». Toutefois, selon lui, un nouveau modèle de gestion des projets s’impose. Il s’agit de l’intégration de la numérisation, la numérisation représente un enjeu hautement stratégique pour ns clients », a-t-il souligné, « l’objectif est de mettre les technologies de digitalisation et d’ingénierie de Siemens au service de l’Algérie », a-t-il ajouté. D’ailleurs, une convention a été signée, ce matin entre Siemens et le CDTA (centre de développement des technologies avancées). Cette convention, basée sur le transfert technologique, permettra, entre autres, d’équiper un laboratoire de robotique, « il y aura un vrai transfert de savoir-faire car nos ingénieurs travailleront en équipes mixtes », a indiqu » Yassine Djeridane, directeur du CDTA.

Pour rappel, Siemens a lancé, en 2014, une nouvelle initiative: les centres d’ingénierie régionaux (REC), centrés sur le « digital Grid », dont un des premiers a vu le jour en Algérie, « De manière générale, l’offre globale de numérisation permet aux clients d’augmenter significativement leur productivité », a précisé, pour sa part, Klaus Helmrich, Vice-président de Siemens, qui a ajouté que le marché algérien est « très important » pour le groupe allemand.

H.A

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *