lundi 24 juillet 2017
Accueil / A la Une / CITAL: La SNTF va recevoir son premier train Coradia bi-mode en 2018
ministre-des-transports-et-des-travaux-publics-a-lusine-de-cital

CITAL: La SNTF va recevoir son premier train Coradia bi-mode en 2018

Par Mohamed Bessaiah

Le ministre des Transports et des Travaux Publics, Boudjemaa Talai,  a effectué ce jeudi une visite à l’usine de CITAL. Cette visite a permet de découvrir un site industriel qui représente 2,5 milliards de dinars d’investissement et qui n’est cependant que la partie la plus visible de la société. car avec ses 250  ingénieurs et techniciens CITAL assure aussi la maintenance des systèmes de tramways des villes d’Alger, d’Oran et de Constantine et bientôt Sidi-Bel Abbes.

Durant cette visite la délégation officielle a touché du doigt les pièces localisées par CITAL et a pu constater de visu l’investissement réalisé dans des technologies nouvelles. 30% de la valeur d’achat est achetée  localement conforme à l’engagement pris et ce malgré le gel de certains projets.

A ce propos, CITAL a approché près 67 fournisseurs, 48 ont été audités et 20 appels d’offre ont été lancés, aujourd’hui  un total de 20 fournisseurs sont engagés avec CITAL. Ce résultat positif se poursuivra par le travail d’accompagnement afin de transmettre aux partenaires de CITAL un vrai savoir-faire, les techniques de management et la qualité aux meilleurs standards internationaux.

Pour le futur de la société et afin de faire vivre l’usine au-delà du plan de charge du marché national, le ministre a eu droit à un exposé  sur deux parties :

L’export, avec les actionnaires EMA, ALSTOM et FERROVIAL.

CITAL est un site industriel de classe internationale comparant à n’importe quel site ferroviaire dans le monde, CITAL est la première usine de matériels roulants ferroviaires urbain dans le continent, en mesure de satisfaire des marchés à l’export.

Projet Coradia 98

Dans un an SNTF va recevoir son premier train Coradia bi-mode qui roulera à 160 km/h entre les grandes villes algériennes, au-delà de ces 17 trains, la SNTF  a un besoin sur les 10 ans à venir de 98 trains avec une vitesse de pointe de 200 km/h, CITAL a développé avec ses actionnaires et SNTF un projet industriel pour réaliser la production de ses trains à Annaba.

Cet investissement d’extension du site industriel d’Annaba est de plus 10 milliards DZD. Financé par les actionnaires et des fonds privés, il permettra d’aller plus loin dans les transferts de technologie en intégrant notamment l’ingénierie et les métiers de chaudronnerie et de peinture, il donnera de la charge à plus de 1000 personnes dans les 10 ans à venir permettant ainsi la création d’un pôle d’excellence ferroviaire à Annaba avec Ferrovial, CITAL et ses sous-traitants locaux. Avec ce projet CITAL sera dotée de deux produits un urbain et un régional lui permettant d’attaquer de façon compétitive le marché national et les marchés internationaux.

M.B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *