dimanche 22 octobre 2017
Accueil / A la Une / La convention a été signée ce dimanche: Tawfik Makhloufi nouvel ambassadeur de la marque Iris
Djamel Guidoum en compagnie de Tawfik Makhloufi (08/01/2017)- photo copyright LNA.
Djamel Guidoum en compagnie de Tawfik Makhloufi (08/01/2017)- photo copyright LNA.

La convention a été signée ce dimanche: Tawfik Makhloufi nouvel ambassadeur de la marque Iris

Par Hafid Azouz

Après le décathlonien, Larbi Bouraada, c’est au tour de son collègue, Tawfik Makhloufi, de devenir le nouvel ambassadeur de la marque Iris. L’annonce a été faite ce dimanche (8 janvier) à la faveur d’une conférence de presse organisée à Alger en présence du directeur général d’Iris, Djamel Guidoum, et du champion olympique.

« On veut s’allier avec les athlètes qui partagent les mêmes valeurs que le groupe Iris, à savoir, la convivialité, l’empathie, la proximité et l’algérianité », a déclaré M. Guidoum. Pour sa part, le triple médaillé olympique s’est dit « très honoré de représenter une marque algérienne leader ». Dune durée de deux années renouvelable, ce partenariat permettra, ainsi, à l’athlète de préparer dans les meilleures conditions les prochains rendez-vous sportifs, notamment les futurs championnats du monde d’athlétisme, prévus l’été prochain à Londres, « il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant » a ajouté le patron d’Iris précisant au passage que ce partenariat qui lie les deux parties est « plus qu’un sponsoring, il s’agit d’un contrat d’accompagnement ». Revenant sur le partenariat avec Larbi Bouraada, le DG d’Iris s’est dit « très satisfait ».

Interrogé sur les performances du groupe en 2016, M. Guidoum a indiqué qu’Iris a réalisé un taux de croissance de 45% par rapport à 2015, « nous constatons une évolution positive pour les trois divisions du groupe », a-t-il résumé, ajoutant que l’année 2017 sera » encore meilleure » avec la concrétisation du méga-projet d’usine de fabrication de pneumatiques (2 millions d’unités par an). Par ailleurs, le groupe compte renforcer sa présence dans les marchés à l’export, notamment africains.

H.A