mardi 23 janvier 2018
Accueil / A la Une / Sellal aux Algériens: « Soyez tranquilles! »
Abdelmalek Sellal, Premier ministre (2016).
Abdelmalek Sellal, Premier ministre (2016).

Sellal aux Algériens: « Soyez tranquilles! »

Par Yacine Djouzi

Intervenant ce mercredi à la télévision algérienne, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s’est voulu rassurant quant à la situation économique et financière de l’Algérie.«Cette nouvelle orientation économique que   nous avons adopté en application des instruction du Président de la République devra s’affirmer davantage et de façon manifeste durant cette nouvelle année 2017», a, en effet, soutenu M. Sellal, lors son intervention, hier soir, sur les plateaux de la télévision algérienne.

Interrogé sur les équilibres macroéconomiques, le Premier ministre a indiqué que « Tous les indicateurs macroéconomiques montrent qu’on maîtrise les choses pour que les Algériennes et les Algériens soient tranquilles. Dans beaucoup de domaines, il y a une amélioration ». S’agissant de la crainte des algériens de voir la diminution des transferts sociaux, l’invité de la TV algérienne s’est montré catégorique: « les transferts sociaux ne seront pas affectés en 2017. Bien au contraire. Leur budget représentera 23,7% du PIB en 2017 contre 23,1% en 2016 », avant d’ajouter: « On ne va pas renoncer à notre modèle de gestion du pays sur le plan social et économique. Nous sommes une République démocratique et sociale et l’État est toujours aux côtés des plus faibles. InchAllah, il n’y aura pas de problème ».

Par ailleurs, M. Sellal a plaidé pour la rationalisation des dépenses: «Au  lieu de l’austérité, synonyme de pauvreté, nous avons opté la  rationalisation de nos dépenses et c’est à ce niveau que réside la substance de notre stratégie mise en action  depuis la chute des prix du pétrole», expliquera-t-il. Il affirmera, à ce propos, qu’en dépit d’une baisse sensible des prix du baril qui sont passés de 110  à 43 dollars,  la situation financière est maîtrisée et l’Algérie opère dans la sérénité son passage vers une économie diversifiée.

Y.D