mardi 23 janvier 2018
Accueil / Actualités / L’Arabie Saoudite envisage de vendre 49% d’Aramco en 10 ans
aramco

L’Arabie Saoudite envisage de vendre 49% d’Aramco en 10 ans

Par Yacine Djouzi

L’Arabie saoudite envisage de vendre en dix ans 49% des parts de son géant pétrolier Aramco, dont l’introduction en Bourse est annoncée pour 2018, rapporte ce samedi  (24 décembre) le quotidien saoudien Al-Eqtisadiah. « Le gouvernement saoudien entend céder 49% d’Aramco en dix ans », écrit le quotidien spécialisé dans son édition en ligne en citant « un haut responsable ». Le fruit de cette opération sera investi « localement et à l’étranger » par le Fonds public d’investissements du royaume, ajoute ce responsable non identifié, sans donner d’autres détails.
Premier exportateur mondial de brut, le royaume saoudien, sous pression de la baisse des prix du pétrole, a annoncé cette année une introduction en Bourse d’Aramco dans le cadre d’un plan de restructuration de son économie, trop dépendante de l’or noir.

Ce plan, présenté en avril par le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane, le nouvel homme fort du royaume, a prévu jusqu’ici la cession de moins de 5% d’Aramco avec l’ambition de constituer un fonds souverain de quelque 2.000 milliards de dollars (1.912 milliards d’euros). En septembre, le patron d’Aramco Amine Nasser avait évoqué l’année 2018 pour l’introduction en Bourse de son groupe, qui assure la totalité de la production de brut du royaume.

Y.D