mardi 23 janvier 2018
Accueil / Actualités / Tidjani Haddam dévoile les ambitions de la CNAS
Tidjani Hassan Haddam, DG de la CNAS
Tidjani Hassan Haddam, DG de la CNAS

Tidjani Haddam dévoile les ambitions de la CNAS

A l’occasion du Congrès  national d’allergologie  qui s’est tenu les 16 et 17  décembre à Alger, le Dr Tidjani Hassan Haddam, directeur général de la CNAS  a présenté  les  prestations de son organisme en matière de sécurité sociale.  Au cours de son intervention, M. Haddam  a  mis en exergue la stratégie adoptée par la sécurité sociale en matière de la prévention des maladies non transmissibles, notamment  la prise en charge des malades  atteints de cette infection respiratoire  et des complications engendrées par cette pathologie.

Dans cette optique, le conférencier a souligné que « la CNAS œuvre  sans cesse pour  lutter contre l’évolution de cette pathologie, ses facteurs de risque ainsi que ses complications par l’adoption d’une politique de prévention, ainsi que la sensibilisation à travers tous les canaux ».

  • A titre de rappel, L’asthme fait partie des maladies chroniques prises en charge dans le cadre du système tiers payant au taux de 80% des tarifs règlementaires.
  • En cas de complications (Insuffisance Respiratoire Chronique (IRC)
  • Affection de Longue durée (ALD)
  • le taux de 100% est applicable à partir du 1er jour

Rappelons que tout assuré social et/ou ayant droit peut, au moyen de sa carte Chifa, acquérir sans avance de frais ses médicaments au niveau de toute officine conventionnée à travers le territoire national, améliorant ainsi leur pouvoir d’achat des citoyens.

Allergie professionnelle

 Le risque est lié à la manipulation par les salariés de certains produits contenant des allergènes, parmi ceux-ci , le mercure, le chromate de zinc, les phosphoramides et les carbamates, etc…

En Algérie, sur les 85 tableaux des maladies professionnelles indemnisables, 39 (soit 46%) concernent des affections allergiques d’origine professionnelle.

Les allergies professionnelles sont prises en charge au titre des maladies professionnelles et sont indemnisées conformément à la réglementation, relative aux accidents du travail et aux maladies professionnelles.

Les prestations servies dans le cadre de la maladie professionnelle sont prises en charge sur la base de 100% des tarifs règlementaires.

L’intervenant   a saisi cette occasion  pour dévoiler les ambitions  de la CNAS   en matière  de développement.  Un plan stratégique 20172019  a été élaboré. « Un grand nombre d’actions a été inscrit sur ce plan stratégique pour faire de la CNAS, une institution valorisante par l’accueil, la dimension humaine et la qualité des prestations », a-t-il rappelé.

Les grands axes de ce plan sont : l’optimisation des recettes, la rationalisation et le ciblage des dépenses, la rentabilisation des ressources et la professionnalisation du capital humain. Enfin, la valorisation de l’image de la CNAS.

Par ailleurs, M. Haddam a ajouté que le présent plan stratégique « s’inscrit en droite ligne avec les orientations du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale, tout en respectant et en s’inspirant des lignes directrices de l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) et le Bureau International du travail (BIT), pour réaliser les ambitions et les perspectives de développement de la CNAS ». Il répond, ainsi, au besoin de formaliser concrètement les réalités du moment pour atteindre le degré de visibilité indiqué afin de permettre  à la CNAS de mieux se projeter.