dimanche 21 janvier 2018
Accueil / International / Italie: Matteo Renzi annonce sa démission après le rejet du référendum
Matteo Renzi
Matteo Renzi

Italie: Matteo Renzi annonce sa démission après le rejet du référendum

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a annoncé ce dimanche sa démission après le rejet net de sa réforme constitutionnelle. Selon des sondages effectués à la sortie des urnes, le non réaliserait un score situé entre 54 et 58%, contre 42 à 46 % pour le oui. « Mon expérience de chef de gouvernement s’arrête là », a déclaré M. Renzi, 41 ans, lors d’une allocution en direct à la télévision. Il a précisé qu’il remettrait sa démission lundi au président italien Sergio Mattarella à l’issue d’un conseil des ministres.
Le scrutin portait sur une réforme constitutionnelle qui prévoyait une réduction drastique des pouvoirs du Sénat, une limitation des prérogatives des régions et la suppression des provinces, l’équivalent des départements français.
Une large majorité de la classe politique, de la droite classique aux populistes du Mouvement 5 Etoiles (M5S) ou de la Ligue du Nord, en passant par tous les extrêmes et même des « frondeurs » du parti démocrate (PD) de M. Renzi, appellait à voter « non » en dénonçant une trop forte concentration des pouvoirs dans les mains du chef du gouvernement.
Cette opposition était également unie dans son désir de chasser M. Renzi, au pouvoir depuis un peu plus de mille jours. En dépit d’une campagne acharnée dans les médias, sur les réseaux sociaux et dans des dizaines de meetings à travers toute l’Italie, Matteo Renzi n’est pas parvenu à convaincre ses compatriotes du bien-fondé de « sa » réforme, censée simplifier la vie politique dans un pays qui a vu défiler 60 gouvernements depuis 1948.