mardi 23 janvier 2018
Accueil / A la Une / BAC 2017: De nouvelles mesures pour « assurer toutes les conditions de réussite »
bac

BAC 2017: De nouvelles mesures pour « assurer toutes les conditions de réussite »

Par Latifa Benamara

Le ministère de l’Education nationale a dévoilé le calendrier des épreuves de l’examen du Baccalauréat session 2017 qui sera distribué au niveau des lycées et qui prévoit de réduire le nombre de matières à deux par jour et de débuter les examens à 9h au lieu de 8h. Les candidats au baccalauréat peuvent consulter le calendrier définitif de l’examen du baccalauréat qui a été publié, ce dimanche, par la tutelle et sera distribué dans les prochaines heures aux établissements d’enseignement secondaire à travers le pays.

La révision du calendrier des épreuves du baccalauréat, qui prévoit l’application de l’ancien système qui s’étalait sur cinq jours, intervient conformément à la « volonté des élèves en classes terminales » et se fera « progressivement ».

Cette session du baccalauréat, qui s’étalera du 11 au 15 juin prochain, sera marquée par l’introduction de nouvelles mesures notamment  la réduction du nombre de matières à deux par jour au lieu de trois et l’entame des examens à 9h au lieu de 8h. Il a également été décidé de prolonger la pause entre deux examens à 1h30 au lieu de 30 mn et de réduire de 30 mn la durée de chaque examen en attendant de conformer ce dernier aux nouveaux horaires, a indiqué la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit. Elle précisé, dans ce sens, le maintien des deux sujets au choix dans chaque matière avec une demi heure pour le choix d’un sujet.

Pour accompagner les élèves et leur assurer toutes les conditions de réussite notamment ceux des classes d’examen, des adresses électroniques seront créées pour leur faciliter l’accès au site de l’Office national d’enseignement et de formation à distance (ONEFD) qui propose des cours de soutien gratuitement. Mme Benghebrit a appelé les élèves à « se référer uniquement au site électronique officiel du ministère de l’éducation » et à ne pas prendre en compte les informations publiées par d’autres sites.

L.B