lundi 22 janvier 2018
Accueil / Plus / Communiqués de Presse / Convention entre l’UE et le PNUD
pnud

Convention entre l’UE et le PNUD

L’Union européenne (UE) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Algérie ont signé le 10 novembre dernier, la convention de financement du Programme CapDeL : Démocratie participative et développement local, d’un montant de 8 millions d’euros à financer par UE. Des financements supplémentaires sont également prévus du Gouvernement algérien (2,970 millions de dollars) et du PNUD (200.000 dollars). 

Le programme vise à renforcer les capacités des autorités locales et de la société civile comme acteurs du développement local, à améliorer les systèmes de planification stratégique et de démocratie locale, en y intégrant notamment les femmes et les jeunes, et leur articulation avec les différents niveaux de gouvernance, wilayal et régional en premier lieu. Ainsi, le CapDeL permettra de promouvoir une citoyenneté, active et responsable, capable de contribuer pleinement au développement local. Il appuiera techniquement et financièrement les autorités locales, la société civile, les femmes et les jeunes dans la réponse à leurs priorités en termes d’amélioration des opportunités économiques et d’accès à des services administratifs et sociaux de qualité. Il contribuera ainsi à la consolidation de la gouvernance, au renforcement du tissu social et du capital social, et a la diversification de l’économie.  

L’initiative opérera  dans  les communes pilotes représentatives sélectionnées dans les régions du Nord, du Sud, de l’Est de l’Ouest, des Hauts plateaux pour renforcer leurs capacités et les outils et mécanismes à leur disposition pour assurer leur rôle de gouvernance et de développement local, en modernisant et améliorant les services aux citoyens en collaboration directe et active,  à partir de plus larges espaces de représentativité ou d’intervention de la société civile, et notamment de la femme  et des jeunes. Les communes pilotes sont identifiées pour être représentatives de différentes priorités, de la diversité typologique et des spécificités géographiques, démographiques, culturelles, sociales, économiques et écologiques des communes en Algérie.

Dans ce sens, elles serviront de référence pour une mise à l’échelle au niveau national. L’action représente donc un pilote, en tant qu’application concrète des politiques de développement local et gouvernance locale développés au niveau national. Par conséquent, l’action favorise l’articulation entre les programmes nationaux et la planification locale, dans le cadre de laquelle les programmes nationaux peuvent incorporer les caractéristiques spécifiques des différents territoires/municipalités, et les résultats obtenus au niveau des zones pilotes peuvent être analysés et utilisés par la suite dans d’autres régions du pays, dans une mise à l’échelle au niveau national dans le cadre des politiques publiques.