mardi 20 février 2018
Accueil / A la Une / Graves accusations de Makhloufi et de Bouraada: Ould Ali réagit!
El Hadi Ould Ali, ministre de la Jeunesse et des Sports.
El Hadi Ould Ali, ministre de la Jeunesse et des Sports.

Graves accusations de Makhloufi et de Bouraada: Ould Ali réagit!

Par Nassim Naili

Au lendemain des déclarations fracassantes de Taoufik Makhloufi accusant des responsables sportifs d’avoir « failli à leur devoir », le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali,  a adressé ce dimanche (21 août) à l’APS un communiqué dans lequel il a souligné que le bilan de la participation algérienne aux Jeux Olympiques de Rio se fera en « toute sérénité et en temps opportun et des correctifs seront apportés dans notre stratégie en matière d’accompagnement de notre élite ». Selon les observateurs, les mots utilisés par le ministre sont lourds de sens. En effet, si Ould Ali souligne que des « correctifs seront apportés », cela veut dire qu’il reconnait qu’il y a eu des défaillances (graves) au niveau de la délégation qui a accompagné nos athlètes. Une manière de dire: « Je sais ce qui s’est passé et je sévirai plus tard », analyse un journaliste sportif. Pour rappel, de nombreuses défaillances ont été constatées par les athlètes eux-mêmes. Le cas de Mohamed Hocine, second entraîneur de Larbi Bouraada, est le plus édifiant. En effet, Ahmed Mahour Bacha, entraîneur principal de Bouraada, a révélé que Amar Brahmia, a refusé que Mohamed Hocine prenne le vol-retour spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Il est urgent de tirer toutes les conséquences de la participation algérienne aux JO 2016 de Rio.

N.N